V6MA204 : Caméra subjective et regard à la caméra

Planning prévisionnel du TD V6MA204 d’Olivier Beuvelet : les cours ont lieu le vendredi de 10 h à 12 h dans la salle D33 à Censier.

Evaluation : 

Un dossier et une dissertation (50/50) :

–> Dossier (10 pages) : Choisir un cas de traitement particulier du regard à la caméra ou de la caméra subjective dans un film, de fiction ou documentaire, et en faire une présentation et une analyse. Présentation du film dans ses enjeux génériques, esthétiques ou politiques en rapport avec le(s) plan(s) significatifs étudiés / Situation et description analytique du plan / Insertion dans son contexte de production et de réception / Analyse de ses enjeux et de son effet sur le spectateur / Réfléchir aux enjeux de la relation établie entre l’espace diégétique et la salle. 

DOSSIER A RENDRE 13 AVRIL 2020 

–> Dissertation (2 heures): Sujet tiré d’une citation.

SUJET SERA DONNE LE 14 AVRIL A RENDRE LE 30 AVRIL

–> Vous commenterez cette citation de François Jost et l’illustrerez à partir de votre expérience de spectateur et des exemples dont vous disposez, afin de donner un aperçu des différentes modalités de l’inscription du sujet filmant dans l’image filmique.

« La caméra ne peut être dite « subjective » que lorsque se marque dans le signifiant la matérialité d’un corps » « • François Jost
Voici un lien vers les diaporamas relatifs au cours et d’autres aussi utiles : https://www.slideshare.net/obeuvelet/presentations 

I – Vendredi 17 janvier 2020 :

Préliminaires théoriques : La place du sujet imageant / la place du spectateur ; introduction à partir du concept de finestra d’Alberti et d’une réflexion d’Hubert Damisch sur la perspective. Regard et subjectivité en peinture, en photographie et au cinéma…

CF : Article sur la fenêtre d’Alberti :  

II – Vendredi 24 janvier 2020 : 

Vues Lumière et place du filmeur : Les différentes traces de subjectivité dans les vues Lumière. –> le corps du sujet imageant en lien avec la théorie de Benjamin Crary.

III – Vendredi 31 janvier 2020 :

Représentation du regard dans le cinéma des premiers temps : disposition des interdits / théâtralité / Absorbement / voyeurisme dans les films à trou de serrure / jeux avec le spectateur …

IV –  Vendredi 7 février 2020 : 

Le partage des regards : Figures de la subjectivité dans les films de fiction 1920-30 : vertiges, ivresse, danse, folie, lecture, iris : les déformations de l’image …

V – Vendredi 14 février 2020 : 

Rhétorique du face à face : Apparition et disparition du spectateur : Music-Hall, comédie musicale, champ/contrechamp, miroir sans tain …

VI– Vendredi 28 février 2020 :  

Regard à la caméra et apostrophe au spectateur : de la Nouvelle Vague à House of cards en passant par Woody Allen et John Hughes… pour ou contre la fiction ?

VII – Vendredi 6 mars 2020 :

La mise en jeu du regard et du corps du filmeur dans le cinéma intimiste : la vue immersive de la caméra-corps, le miroir, le dialogue, la méditation dans les journaux filmés. Cavalier, Morder, Mekas, Perlov …

VIII – Vendredi 13 mars 2020 : 

Le cas des films entièrement tournés en caméra subjective.

I- caméra-regard (caméra extra-diégétique) : La femme défendue, Lady in the lake, et l’artifice du « film trouvé »

II – caméra médiatisée (caméra intra-diégétique) dans le cinéma d’horreur et fantastique … Blair Witch

IX– Vendredi 20 mars 2020 :

Le point de vue immersif du cinéma direct : Toto et ses soeurs, d’Alexander Nanau Premier amour de Krzysztof Kieslowski, National Gallery de Frederik Wiseman… Le cas Strip tease.

X – Vendredi 27 mars 2020 : 

Inscription éthique du filmeur dans le documentaire subjectif : le film personnel et politique : Mondovino et Résistance naturelle de Jonathan Nossiter, Je suis le peuple d’Anna Roussillon et Homeland, Irak année zéro d’Abbas Fahdel, Eux et moi de Stéphane Breton

XI – Vendredi 3 avril 2020 : (Remise des dossiers)  (en présentiel si possible, sinon par voie numérique)

Genre et subjectivité, à partir de Laura Mulvey, étude du point de vue de Lale dans Mustang et d’autres exemples …

XII – Vendredi 17 avril 2020 :  (Selon décision gouvernementale )

Partiel 2 heures : Dissertation.

Repères bibliographiques : 

CHAMAYOU, Grégoire, Théorie du drone, Paris, La Fabrique, 2013

CRARY, Jonathan, Techniques de l’observateur, vision et modernité au XIX ème siècle, Paris, Dehors,  2016 (traduit de l’anglais par Frédéric Maurin)

-VERNET, Marc, Figure de l’absence – De l’invisible au cinéma, Paris, Édition de l’étoile (Coll. «Essai Cahiers du cinéma»), 1988

-MITRY, Jean, La sémiologie en question – Langage et cinéma, Paris, Édition du cerf (Coll. «7ieme art»), 1987.
 (p. 93 et p. 107)

– AUMONT, Jacques, « Le point de vue », in Communications, n° 38, 1983, pp 3-29

– CASETTI, Francesco, « Les yeux dans les yeux », in Communications, n° 38, 1983 pp 78-97

– BURCH, Noël, « Nana ou les deux espaces », in Une Praxis du cinéma, Paris, Folio essais, pp. 39-59

-BARTHES, Roland, «Droit dans les yeux», L’obvie et l’obtusEssais critiques III, Paris, Le Seuil (Coll. «Tel Quel»), 1982.

– JOST, François, L’œil-caméra, entre film et roman, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 1987

– JOST, François, « Narration(s) : en deçà et au-delà » in Communications, n° 38, 1983. pp. 192-212.

– ODIN, Roger, «Pour une sémio-pragmatique du cinéma» dans Iris vol.1, n °1, Paris, 1983.

– ODIN, Roger, Les espaces de communication, Grenoble, PUG, 2011.

– BONITZER, Pascal, « Les deux regards », in Cahiers du Cinéma n° 275, avril 1977.

– KRONSTROM, Martin, Le regard à la caméra, Cadrage.net

(http://www.cadrage.net/dossier/regardalacamera/regardalacamera.html)

– GAUDREAULT, André (dir.), Ce que je vois de mon ciné ; la représentation du regard dans le cinéma des premiers temps, Paris, Méridiens-Klincksieck, 1988

– CHATEAU, Dominique, La subjectivité au cinéma. Représentations filmiques du subjectif, Rennes, PUR, 2011

– CHATEAU, Dominique, (dir.), La direction de spectateurs, Paris, Les impressions nouvelles, 2015

– BAUDRY, Jean-Louis, « Le dispositif », in Communications, N° 23, Paris 1975, pp 56-72

Ouvrages généraux :

  • METZ, Christian, Le signifiant imaginaire, Paris, Christian Bourgois, 1984
  • LACAN, Jacques, Les quatre concepts fondamentaux de la psychanalyse, Séminaire XI, Paris Points-Seuil,
  • DAMISCH, Hubert, L’origine de la perspective, Paris, Champs/Flammarion, 1993
  • DUBOIS, Philippe, L’acte photographique et autres essais, Paris, Nathan (Coll. «Nathan-université»), 1990.
  • MITRY, Jean, Esthétique et psychologie du cinéma, partie 1 et 2, Paris, Editions universitaires, 1965)
  • BALAZS, Béla, Le cinéma, Paris, Petite bibliothèque Payot, 2011.
  • NINEY, François, Le subjectif de l’objectif, Paris, Klincksieck, 2014.