Le gif « Confused Travolta » : esthétique et heuristique de la répétition

A partir d’une réflexion initiale sur les différents types de boucles repérées dans les gifs animés et d’une enquête sur un cas de gif animé devenu un mème (le premier), «Confused Travolta », proposant ainsi un double degré de répétition (Gif et mème), voire une mise en abîme de la répétition, je propose ici de réfléchir à l’importance de la répétition comme forme esthétique et heuristique à l’origine d’un vrai parcours créatif collectif. A ce titre le gif comme le mème, sont des formes artistiques propres à l’ère numérique et son potentiel collectif. Oeuvres sans auteur, sans l’argent, sans idéologie, faites pour être goûtées dans la pure joie de l’instant, elles incarnent parfaitement la notion de « l’art pour l’art ».

Double répétition, double joie. La boucle du mème manifeste la réception de la boucle du gif et, ce faisant, elle en dévoile ou en produit progressivement le sens dans une perlaboration collective. C’est plus particulièrement son travail d’affinage, au sens de maturation et de précision que je chercherai à saisir à travers le cas de « Confused Travolta » pour arriver à une interprétation de l’oeuvre. Lire la suite

La mécanique des vagues, esthétique et pragmatique du GIF animé

Depuis le début du mois de juin 2015, il est possible de poster et de partager des Gifs1 animés sur Facebook. Presqu’un an après son cousin Twitter, le forum réticulaire et universel qui réunit près d’un milliard de comptes (et presque autant d’êtres humains) a cédé aux ondulations des sirènes, répétitives, de ce format d’images animées propres à Internet. Lire la suite

  1. Graphics Interchange Format – format d’échange d’images []